COUPE DU MONDE UCI DE DESCENTE A LOURDES !!! J2

JOUR 1 << ici >>

JOUR 2

 2015Lourdes      Après une soirée de recueillement à la grotte, nous nous levons tôt le lendemain matin sous une tempête de ciel bleu. Enfin, pas trop tôt quand même, il ne faut pas exagérer… Tant pis pour la première partie des reconnaissances (il s’agit du groupe des filles et des juniors). Du coup nous commençons cette journée par un petit déjeuner rapide sur notre parking du centre-ville et c’est parti pour la piste.

  2015_1_Lourdes0002   Nous arrivons en bas de la piste pour la fin des reconnaissances féminines. Nous commençons à peine à remonter la piste que nous croisons Anastasia MAURICE à l’arrière d’un quad, le nez en sang. Cela n’a pas l’air très grave mais ça suffira à entrainer son abandon pour la finale, dommage ! A priori elle serait tombée sur une des dernières doubles de la piste. Nous continuons donc de remonter la piste en attendant que les hommes commencent les reconnaissances. Le programme de la journée est à peut prêt le même que la veille : remonter la piste pendant les reconnaissances et la descendre pendant la course.

     A 10h15 les hommes commencent les dernières reconnaissances avant la course et le moins que l’on puisse dire, c’est que eux ils sont bien réveillés. Même si ce ne sont que des recos, ça roule très fort et très vite. Le passage du cayon est toujours hallucinant. A l’image de Josh BRYCELAND, certains pilotes posent le vélo et repèrent à pied les dernières traces qui pourront leurs faire gagner quelques dixième de seconde qui pourront faire la différence à la finale. Nous mettons donc la fin de matinée pour remonter la piste et attendons avec impatience la finale. Vu les reconnaissances du matin, cette après midi nous devrions avoir droit à du grand spectacle !!!!

 2015Lourdes7     A 12h30 nous sommes en haut de la piste pour voir passer les juniors. Ils ont beau être jeunes ils ne manquent pas d’entrain et roulent très vite. Nous avons beau être tout en haut de la piste, 500m plus haut que Lourdes, il y a beaucoup de spectateurs, bien plus que la veille et tout le monde est très motivé. Nous pouvons jouer à fond de la tronçonneuse et de la corne de brume (même si celle-ci montre des signes de faiblesse suite à une utilisation trop intensive la veille) afin d’encourager au mieux les pilotes.

     Nous commençons à redescendre la piste pendant la course des filles. A chaque passage de pilote tous les spectateurs se mettent soudainement à crier, applaudir, hurler… et tout ceci s’arrête tout de suite après son passage. Nous pouvons ainsi suivre la descente des pilotes dans la forêt en entendant juste le bruit de la foule.

     A 14h c’est le départ  des hommes. Les explications vont enfin pouvoir avoir lieu. Nous continuons à descendre la piste et plus nous descendons plus la foule est dense, ça devient donc compliqué de trouver une place pour bien regarder. Par contre l’ambiance est encore plus dingue. Au niveau du 2ème road gap, c’est vraiment impressionnant, il y a plusieurs centaine de personne amassé aux alentours du saut. Nous traversons la piste (au passage prévu à cet effet) en espérant pouvoir se faufiler plus facilement de l’autre coté. C’est à peine mieux mais nous continuons d’avancer doucement. Juste avant le TOP20 c’est au tour de Gee ATHERTON et Aaron GWIN (tombé la veille aux qualifications) de s’élancer. Si le premier à cause d’un poignet cassé semble à l’arrêt, ce n’est pas le cas du deuxième qui passe en trombe la fin de la « promenade des anglais » (où nous nous trouvons à ce moment là) et le « caillou » ; en effet il colle quasiment 7secondes à Danny HART qui était jusque là sur le hot seat. Là pour aller chercher un temps comme ça il va vraiment falloir tout lâcher puisqu’il vient également de mettre environ 4secodes au meilleurs temps des qualifications de la veille. Les départs continuent mais personne ne s’approche de la 1ère place et Aron reste plutôt tranquille jusqu’au passage des deux  derniers concurrents. Au passage Andrew NEETHLING et Neko MULALLY en profitent pour « exploser » leur roue arrière dans le premier pierrier.

2015_1_Lourdes0009

     Les deux derniers à pouvoir détrôner l’américain sont donc les français Rémi THIRION et Loïc BRUNI. Rémi s’élance et réalise une très bonne course jusqu’à la toute fin de piste où il crève peu avant le premier virage, grosse déception. Enfin Loïc part, à fond, il donne tout mais ne parvient pas à améliorer significativement son temps par rapport à la veille est fini donc 2ème, à 4secondes de Aaron. Sa première victoire en coupe du monde tant attendu ne sera malheureusement pas pour ce week-end, mais il n’y a rien à dire, Aaron GWIN a survolé cette finale !!!

2015_1_Lourdes0010

     La course est malheureusement déjà finie mais tout le monde est ravi de ce week-end. L’ambiance était dingue, la piste sublime, le niveau des pilotes hallucinants. Nous avons appris que le club de Lourdes a fait une demande officielle à l’UCI pour organiser une coupe du monde les deux prochaines années. Si Lourdes est à nouveau retenue, une chose est sure : l’année prochaine on reviendra !!!!

     A noter la performance d’Antonin qui a montré le maillot des Gorillakés au monde entier puisqu’il s’est jeté à l’arrivée sur le français Loïc Bruni et est donc passé en direct sur Redbull-TV.

lourdes1

!!!

One thought on “COUPE DU MONDE UCI DE DESCENTE A LOURDES !!! J2