COUPE DU MONDE UCI DE DESCENTE A LOURDES !!! J1

JOUR 1

     Comme vous le savez sans doute déjà, l’événement de ce début d’année, c’est la coupe du monde UCI de descente à : LOURDES !!!! En effet, le club des Hautes-Pyrénées à réussi à gravir en quelques années toutes les étapes, coupe régional, coupe de France et coupe du monde, et cela dans une ville qui n’est pas spécialement connu pour le VTT. Bref, lorsqu’après quelques vagues rumeurs que nous n’osions croire nous avons appris il y a environ 6 mois que Lourdes allait accueillir l’ouverture de la coupe du monde de Descente 2015 la décision ne fut pas longue à prendre, début Avril nous partons en pèlerinage !!!!!

     Bien que les festivités commencent jeudi avec notamment les premières reconnaissances à pied  (Programme), la plupart des gens arrivent vendredi soir de toute la France (Morgan, Pierre, Antonin, Damien, Clément, Thibaut…).2015Lourdes6 Le camp de base se situe en plein centre de Lourdes, sur un parking accolé au cimetière. La moitié des personnes dorment dans l’hôtel à coté, l’autre directement sur le parking, dans un camion et une voiture aménagés. Les retardataires (dont je fais parti) n’arrivent sur place que le samedi matin, tôt afin d’assister aux reconnaissances du groupe A (les meilleurs) qui commencent à 10h.

     Après une préparation rapide afin d’avoir des victuailles pour passer la journée en montagne, nous voilà parti pour la piste. Premier passage par le paddock, afin d’admirer en coup de vent les vélos, et nous voici en bas de la piste. Pour ceux qui veulent découvrir le tracé c’est  << ici >> . Durant toute cette séance d’entrainement nous remontons la piste afin de voir les différents passages. La piste est superbe, très technique avec des passages défoncés, racine et surtout cailloux énorme et pointu. Bien que ce ne soit qu’une séance de reconnaissance, ça roule très vite. Dans ces conditions il ne faut pas attendre longtemps avant de voir la première chute : un métre devant nous Brendan Fairclough se rate et roule dans les cailloux. Ce n’est pas grave, 30s secondes plus tard c’est reparti. Les passages les plus impressionnants sont :

  • Le pierrier du début de piste, un champ de cailloux pointu que les meilleurs passent comme si de rien n’était. Tout droit en sautant tout ce qu’ils peuvent.
    2015Lourdes4
  • Le 2ème road gap (3m de haut pour 12m de long). Ce n’est pas vraiment la taille du saut qui est impressionnant mais la vitesse à laquelle ils passent entre les sapins qui suivent.
    2015Lourdes3
  • Le caillou. Après la traversée d’un chemin de 4×4 on replonge dans la foret en passant sur un très gros rocher. Les meilleurs passent tout droit en décollant, malheureusement la réception est plate et couverte de racine. Parfois ça tape très fort.
    Le caillou
  • Le canyon. C’est là que la course doit se jouer. En fin de piste on rentre dans une section encaissé et remplis de dalle et de rocher pointu. Ca passe très vite et ça tabasse. Au milieu un saut technique avec plusieurs lignes. La trace de droite est tout simplement hallucinante. Il faut un engagement et une technique sans faille pour la prendre. On peut d’ailleurs voir une série de chute sur ce saut à la fin de cette vidéo

     Les qualifications commencent à 12h30. Malgré le ciel menaçant il ne pleut pas, ce qui doit soulager les concurrents. A ce moment là nous sommes tout en haut de la piste, admirant la vue sur Lourdes et sur les Pyrénées. Les premiers à passer sont les juniors, puis les femmes et enfin les hommes. Cette fois nous redescendons la piste pendant les passages et c’est toujours aussi impressionnant. Tout le monde se donne à fond afin de se qualifier pour le lendemain.

     Comme les départs sont tous les 30s on n’a pas le temps de s’ennuyer et sur les coups de 15h30 c’est fini pour aujourd’hui. Les résultats sont très bons pour les français puisqu’on retrouve aux deux premières places hommes Loïc BRUNI (avec 2s d’avance) et Rémi THIRION,  6 français dans le top20 et 19 qualifié sur 80 (dont le local Guillaume LARBEYOU). Deux des favoris (Gee ATHERTON et Aaron GWIN) chute en qualification mais sont retenu pour le lendemain car faisant parti du top20 de l’année précédente. Chez les filles c’est très bon aussi, on peut notamment noter la qualification de la jeune Anastasia MAURICE qui a couru de nombreuses fois à Gauriac.

     Il ne nous reste plus qu’à retourner au camp de base afin de préparer un bon barbecue et de penser à la course du lendemain qui s’annonce très intense.

Jour 2 << ici >>

 

One thought on “COUPE DU MONDE UCI DE DESCENTE A LOURDES !!! J1