ROC D’AZUR 2018 ON Y ÉTAIT !!!

Le VTT estuaire Gauriac était présent à la grande fête du VTT, le Roc D’azur. Ce sont 9 Licenciés du club qui ont fait le déplacement cette année, d’autres étaient prévu de venir mais des blessures les ont contraints à renoncer.

La manifestation qui débute jeudi, comporte un programme de plus en plus chargé avec quasiment 6 épreuves chaque jour, il est possible de concourir ou de randonner dans les massifs aux alentours de Fréjus et cette année encore, c’est un temps ensoleillé dont nous avons pu bénéficier pendant 4 jours.

Dés jeudi c’est Laurent Goumard qui était engagé sur l’ISOSTAR MASTER Roc, 42km d+/-760M, un effort intense, avec à la clef une belle 70ème place.

Malheureusement Guillaume se blessera sérieusement à l’entraînement en présence de Paul et Fabrice sur un enchaînement de bosses et sera évacué par les pompiers à l’hôpital ou il y finira sa journée. Par conséquence il devra renoncer à prendre le départ du Canyon Roc Marathon le vendredi et du Roc d’Azur le dimanche.

Le jeudi après midi est consacré à la visite du salon, quelques nouveautés sont présentes et cette année il est possible de déguster une bière sur plusieurs des stands exposants ! Il est également possible de faire entretenir sa fourche, ses roues ou de régler son dérailleur. Ce sera également l’occasion pour le VTT Gauriac de consulter les principaux fournisseurs de vêtements personnalisés dans la perspective de renouveler le maillot de la saison à venir.

Le vendredi c’est au tour de Fabrice, Hervé, Thomas et Philippe de s’élancer pour le Canyon Roc Marathon. Cette épreuve XC Marathon, comptant pour le championnat UCI, est de loin la course la plus dure avec 86km pour 2500m de D+/- . Elle regroupe tous les plus beaux passages du Roc, Valdingarde, Carbrulé, le Fournel et bien d’autres ! C’est en 5 vagues séparées de 15 min que s’élancent plus de 2500 personnes, ceci aura pour conséquence d’occasionner des bouchons, notamment en début de course, faisant perdre plus de 25 min à Philippe et Thomas. Nos Gauriacais connaîtront diverses fortunes, crevaisons, axe de roue desserré, chutes, crampes… Le résultat des chronos s’étaleront pour boucler ce circuit entre 6 et 7h, la ou le gagnant mettra moins de 4h… Il semble que cette année le niveau de difficulté aura été augmenté. Ce soir là ce sera l’occasion pour nos marathonien d’arroser leurs performances au bar ou ailleurs, le réveil sera difficile pour plusieurs de nos Gauriacais ☺

Le samedi seul Philippe est engagé sur la « Alltricks.com Rando Roc Noire », 50km pour 950 de D+/-Bien qu’encore courbaturé de sa course de la veille, le départ à 11h15 n’est pas une mauvaise chose, les 20 premiers km sont délicats puis de bonnes sensations reviennent et sans prise de tête, grâce à des circonstances de course favorable (peu de bouchons), le parcours sera bouclé en à peine plus de 3h en mode Rando/plaisir. Pour les novices ou pour les non-compétiteurs, cette épreuve est la course idéale pour débuter au Roc, une bonne synthèse des principaux passages du Roc.

Le dimanche, c’est au tour de Paul mais aussi de Laurent et Fabrice d’en découdre sur la course reine, tous n’ont pu bénéficier d’un ticket pour partir en première vague synonyme de piste « libre ». Le départ se fait dans la poussière, les coureurs ne voyant pas à plus de 4/5 mètres devant eux. Paul victime d’une crevaison lente dés le départ, devra s’arrêter plusieurs fois pour injecter du liquide de réparation, celui-ci sera réellement efficace à la 3iéme tentative ! Ce précieux temps perdu et une un coup d’épaule d’un sympathique concurrent Italien le faisant chuter, lui laissera quelques regrets quand à son classement final. Laurent fera l’un de ses meilleurs résultats sur cette course et Fabrice lui, pénalisé par un départ peu favorable, malgré des bouchons ne déméritera pas !

Dernier point, l’hébergement, Azureva, certes un peu éloigné (6km) de la base de départ des courses, le centre est spacieux tout comme les chambres. Nous avons pu faire notre mécanique à l’aise sur le pas de porte et une zone de lavage était mise à notre disposition. Seul bémol cette année, les quantités des repas calculés au plus juste à plusieurs reprises et créant quelques tensions chez des Bikeurs affamés !

Cette manifestation bien que de plus en plus critiqué à cause de couacs pendants les épreuves, reste le plus gros et le plus beau événement de l’année en Moutain Bike et rien que pour pouvoir évoluer dans les massifs aux alentours, espérons qu’ASO Challenge saura perdre de vue une logique purement « financiére ».

Gageons qu’en 2018 VTT Gauriac sera encore présent sur le Roc D’Azur !

Philippe G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *